Fabrication   FABRICATION


Fondée en 1842, la Firme Emile LEBAILLY,
devenue en 2005, LEBAILLY S.A., fabrique des

P
RODUITS  RÉFRACTAIRES
S
ILICO-ALUMINEUX

pour l'industrie et le négoce. Les industrie sidérurgique, aciéries, forges, fonderies, les cimenteries, verreries, céramistes et autres fumistes, tous ou presque ont recours à ses services pour les produits LY, tant en basse et moyenne qu'en haute teneur en alumine.

Des matières premières aux produits finis, le chemin est long.
En quelques étapes significatives, voici l'aventure de la céramique locale : nos

PRODUITS RÉFRACTAIRES

et de manière plus accessoire, nos carrelages, la Dalle d'usine.

Les produits réfractaires LY, sont fabriqués selon des méthodes traditionnelles avec l'apport de la technologie moderne et de matériels techniquement à la pointe.

Le processus de fabrication est assez complexe, mais on peut le résumer en quelques étapes les plus sinificatives :


0. Stockage des Matières Premières "brutes"


1. Traitement des Matières Premières


2. Préparation des Mélanges spécifiques


3. Façonnage

3.1. par Voie sèche :

3.1.1. Presses automatiques
3.1.2. Presses manuelles


3.2. par Voie Humide : Etireuse & Manchonneuses


4. Séchage


5. Cuisson (sauf produits crus)


6. Tris et Contrôles des Produits Finis et mise en stocks


Interviennent dans ce processus, les services suivants :

  • le Laboratoire interne qui permet les contrôles aux différents stades de la fabrication,


  • l'Atelier qui assure la maintenance du parc matériel et la confection des  " moules " pour les presses,


  • le service Manutention qui fournit le matériel roulant nécessaire à chaque transfert.


  • le service expédition qui organise les transports par camion et  bateau pour toutes les destinations quelles qu'elles soient.

  • PROCESS



    0. Stockage des
    M
    ATIÈRES PREMIÈRES

     

     

    Chargement Argile MP



    1. Traitement des
    M
    ATIÈRES PREMIÈRES

    Meule


    Principalement d'origine chinoise, allemande, française et belge, les matières premières sont acheminées par camion, ou péniches (via la darse d'Hautrage) et stockées dans les 'boxes' prévus à cet effet.

    Ces matières matières sont des :
  • Argiles diverses, dont certaines proviennent de nos carrières d'Hautrage
  • Bauxites ou Andalousites,...
  • Chamottes
  • Porcelaines, briques réfractaires recyclées, ...
  • Divers : liants chimiques pour les briques crues, colorants naturels pour le carrelage, ...
  •  

    Les Matières premières sont préparées selon les besoins, au travers de matériels lourds, appropriés :

  • Séchoir à argiles
  • Meule à Argiles
  • Concasseur
  • Meule à produits cuits
  • Broyeur
  • afin d'obtenir les éléments pouvant intervenir dans les mélanges spécifiques, propres à chaque type de fabrication.

    Véhiculées vers les silos de matières traitées, par bandes transporteuses, elles seront dosées en quantité pour intervenir dans les mélanges selon les besoins.




    2. Préparation des
    M
    ÉLANGES

     

    Les batteries de trémies permettent de gérer, par un dosage calculé, les quantités nécessaires de chaque composant. Ces différents éléments sont brassés ensuite par le

  • Mélangeur
  • pour générer la matière spécifique, aux caractéristiques requises par le type de produits à fabriquer.

    Trémies mélanges I21pt.jpg (56214 octets)
    Bac mélanges
    Mélangeur



    3. FAÇONNAGE

     



    3.1. VOIE SECHE


    Presse

     
    Atelier Maintenance

     



    Deux techniques permettent d'obtenir des produits de qualité, conformes aux exigences du marché : la voie sèche et la voie humide.

    La voie sèche correspond à une fabrication par pressage : surcompression à sec, beaucoup plus performante que la voie humide, dont le principe est basé sur l'étirage.

    Le choix de la presse est fonction du type de produit à presser et des quantités à produire. Nous disposons de quatre presses automatiques, pour les plus grandes séries et plusieurs presses manuelles pour les pièces  très spéciales ou en petites séries. Ce qui nous assure une grande flexibilité et permet de satisfaire tout type de demande.

    TOUS nos produits PLEINS, réfractaires pour usage industriel ou domestique, ainsi que le carrelage sont fabriqués par voie sèche. Seuls certains produits creux sont encore étirés. Ce qui ne représente plus guère que 2 à 3 % de notre production totale.



    Pour les pièces spéciales, notre bureau d'études établit plans et schémas et détermine les " moules " appropriés, soit sur matrices existantes, soit sur des matrices à créer. La majorité des moules est usinée en nos ateliers, pour être ensuite placés sur les presses.



    3.1.1. PRESSES AUTOMATIQUES

    Presse Hydraulique

    3.1.2. PRESSES MANUELLES


    Quatre presses automatiques, hydrauliques, assurent 75% à 80%, voire 85% de la production en volume. Deux des 3 presses LAEIS et la presse HORN sont regroupées dans un Hall, tandis que la dernière presse se trouve dans l'environnement immédiat de ce hall afin d'assurer la meilleure distribution des mélanges et une mise sur chariot directe à la sortie de presse. La production est contrôlée électroniquement, ce qui assure une excellente qualité aux produits pressés. 


    Pour certains types de pièces et pour les petites séries, il est fait appel aux presses à friction, manuelles. Plus facilement adaptables pour des quantités réduites, elles sont fort logiquement d'un rendement nettement inférieur, d'autant qu'elles nécessitent une main d'œuvre plus importante, mais garantissent notre grande flexibilité en offrant une qualité de production très satisfaisante.



    3.2. VOIE HUMIDE


    La fabrication de certaines pièces creuses est assurée par étirage. Le principe est simple : le mélange est travaillé en boudin, coupé à dimension, puis mis en forme par le moule sur les manchonneuses. C'est un complément utile pour assurer la plus grande adaptabilité aux exigences de production.

    Mise sur chariot Enfournement

    Les pièces fabriquées sont mises sur chariot pour le séchage et la cuisson. Les chariots sont  " montés " aux presses et " finis " aux quais d'enfournement afin d'optimiser les passages au four. Ce travail minutieux nécessite une recherche constante, tant les formats des pièces et les exigences au niveau de la cuisson sont différents. C'est chaque fois un véritable travail d'artiste. Un  " gabarit " garantit le bon passage au four sans craindre d'éboulement.



    4. SECHAGE


    Toutes les pièces fabriquées doivent sécher avant de poursuivre le processus de fabrication. Dans un premier temps à température ambiante sur les chariots de transfert, ensuite dans le séchoir, à une température de ± 120° à 150°. La chaleur nécessaire au séchoir, est récupérée du four voisin.


    5. CUISSON

    Vue du Four Entrée Four
    Four Four
    Sortie Four Chariot à défourner

    A la sortie du séchoir, les chariots sont, soit dirigés vers les quais de triage pour les produits crus à liaison chimique, soit placés à l'entrée du four où ils poursuivront leur chemin dans le four tunnel, long de 70m durant plusieurs jours, pour assurer la montée en température, la céramisation et la descente de température avant la sortie du four, dans les meilleures conditions. Les chariots sont poussés dans le four par un système automatique.

     

     

     

    Les courbes de cuisson sont minutieusement contrôlées via le tableau de commande, grâce à la gestion des brûleurs et à des mesures pyrométriques de contrôle complémentaires.



    6. TRIAGE & STOCKAGE



    Quai de défournement Défournement
    Tri Palettes
    Manutention Expéditions

    Après cuisson, ou séchage pour les produits crus, les chariots sont amenés aux quais de triage. Les derniers contrôles de fabrication sont opérés, selon les besoins, systématiquement, par échantillonnage, et/ou par prélèvement aléatoire. Il s'agira de contrôle de type visuel, avec un gabarit par exemple, de type sonore, par résonance, ou encore d'analyses en laboratoire d'échantillons, ...

    Les pièces sont sélectionnées et placées sur palettes pour stockage ou rebutées si non conformes. Les palettes sont ensuite, enlevées des quais pour être houssées et stockées dans les magasins. D'où, elles partiront pour divers horizons nationaux et internationaux.

    Globe



    LY

    [ haut | thèmes | bas ]

    [ ACCUEIL | PRESENTATION Firme ]


    Poursuite de la présentation de la Firme Emile LEBAILLY :



    e-mail : lebailly@lebailly.com


    [ Accueil | Produits | Commande | Visite multimédia | Plan du site | Recherche | Contacts ]
    [ English version | Deutsh versie | Présentation | Documents commerciaux ]